Les taxis parisiens en colère

  • Posted on: 6 November 2013
  • By: refmarc

Pour les taxis, ce compromis n'épargne pas leur profession soumise à de multiples contraintes. En effet, les taxis avaient demandé 1 h de délai pour les VTC, qui représenteraient une concurrence déloyale pour leur profession. Avec 100 euros, les VTC peuvent se lancer dans leur activité tandis que les taxis doivent débourser près de 200 000 euros rien que pour l'acquisition d'une licence, sans compter le controle technique ou le permis de conduire spécial. Les taxis évoquent également un manque de contrôle concernant les VTC qui malgré ce décret pourront continuer leurs abus.

Articles Similaires: